close
Look Forward: un incubateur en pleine croissance
INNOVATIONS

Look Forward: un incubateur en pleine croissance

«Look Forward» : un incubateur en pleine croissance

« Une startup pour les startups » : c’est ainsi que se définit l’accélérateur « Look Forward »  par la voix de son jeune directeur Pierre Méric . En créant son incubateur-maison voilà 3 ans, en Seine Saint-Denis, le groupe Showroomprivé.com  a inscrit dans la durée son engagement en faveur de  l’entrepreneuriat et de l’innovation, en ciblant les startups dans la mode, la beauté et le retail. Une jolie façon pour l’un des leaders français de la vente en ligne de se lancer dans une politique de RSE volontariste, juste avant son entrée en Bourse. Avec Look Forward,  le groupe s’est clairement donné de la visibilité, tout en amplifiant son impact sociétal, et  en dopant au passage sa réputation d’innovation sur le secteur. Et veut inscrire ces startups dans le tissu industriel et de la technologie français.

Créé en 2006, présent aujourd’hui dans 10 pays européens, ShowroomPrivé. Com a rénové la vente en ligne avec des opérations événementielles exclusives  dans la mode, et désormais dans la beauté. Avec  28 millions de membres adhérents, 1,5 million de visiteurs uniques sur sa plateforme et 2.000 marques partenaires, Showroomprivé.com a construit un écosystème puissant dont il entend faire bénéficier les jeunes pousses.

Son accélérateur, signe de sa bonne santé, incube une quinzaine de projets de startups en moyenne par an. 17 pour l’année 2018. Sur un vaste plateau, au sein d’un immense immeuble  au Nord de Paris, à la Plaine Saint Denis,  LookForward  ressemble à une université de jeunes entrepreneurs : penchés autour de longues tablées au milieu d’ordinateurs, et des portants de vêtements,  une cinquantaine de jeunes appliqués se concentrent  sur leur travail.  Les tables sont en bois, la déco très  « vintage »,  les baies lumineuses : on entendrait une mouche voler. Au milieu du plateau, Pierre Méric, 25 ans, dirige le programme de l’accélérateur, avec une petite équipe dédiée. «Nous offrons beaucoup d’atouts pour de jeunes entrepreneurs: l’incubateur propose un accompagnement gratuit d’un année,  avec des services, un hébergement, et une vraie interface sur des expériences métiers dans les secteurs du shopping , de la mode, de la beauté et du e-commerce . »

Labellisé « Grand lieu d’innovation » par la région Ile-de-France, Look Forward est un des quelque 70 incubateurs actuellement recensés sur Paris et ses banlieues. Un véritable phénomène qui contribue largement à l’effervescence autour de la «French Tech» dans un climat politique et un environnement économique plutôt favorables. Les nouvelles technologies ont boosté les  initiatives innovantes, individuelles ou collectives. Certaines d’entre elles constituent de véritables opportunités et d’incroyables accélérateurs de business pour les marques et les entreprises qui les abritent, dans tous les secteurs.  Showroomprivé.com a choisi lui, de contribuer à dynamiser ses métiers de prédilection : la mode d’abord, puis  la beauté et le retail,et dernièrement, la maison et les loisirs.

Chez Look Forward, trois personnes à temps plein, et une à mi-temps sont mis à disposition des jeunes entrepreneurs pendant un an, sur un programme de janvier à janvier. L’accélérateur accueille ainsi dans ses locaux, avec méthode, des projets de start-ups triés sur le volet, ou choisis sur concours en partenariat avec  IMT Starter, l’incubateur rattaché aux grandes écoles Télécom Sud Paris, Télécom Ecole de management et l’Ensiie, et dédié au numérique.  Pour être élue, la startup devra a minima, avoir créé une société, constitué une équipe et  présenter une idée opérationnelle, capable de révolutionner la façon de produire, de distribuer ou de consommer dans l’univers de la mode et de la beauté, ou des loisirs. Et bien sûr, elle aura réfléchi d’entrée de jeu à la «scabilité » de son projet, à son potentiel international…

« Nous n’orientons pas leur stratégie, précise Pierre Méric, ni  leur façon de conduire leur projet. Mais nous créons des liens entre start-ups, avec nos partenaires, ou nos prestataires,  pour échanger sur les bonnes pratiques. Nous mettons à leur disposition un environnement propice et des services, depuis l’hébergement web jusqu’aux essais produits. Nous leur offrons  en outre 30 heures de crédit temps à dépenser selon leurs besoins, avec le management de Showroom privé et avec n’importe lequel de nos services internes : du studio photo aux RH, en passant par le directeur financier ou le service de création graphique pour leur identité visuelle. »  Au total,  entre les différentes prestations offertes, et les services négociés à prix réduit, (tarifs bancaires ou postaux par exemple) une startup peut ainsi économiser de 100 à 150 K euros par an sur sa première année de lancement.

Aider à une première levée de fonds, améliorer un prototype, rencontrer un investisseur , créer un identité de marque : la gamme de prestations est large. Mais Look Forward ne s’arrête pas là. L’incubateur  offre à chacune des startups, un mentor d’au moins 15 à 20 ans d’expérience, qui les coache une fois par mois sur la stratégie notamment. Il organise une quarantaine d’ateliers par an,  sur un thème particulier, sur des compétences, des outils ou de bonnes pratiques, de la compta à l’élaboration d’un pitch. Enfin dans son travail d’accompagnement, il les entraîne aussi à 5 ou 6 événements dans l’année, apéritifs, afterworks ou autres salons, comme le France Digital Day ou récemment sur VivaTechnology . Et pour aller plus loin, Showroomprivé  lance à l’automne 2018 un événement spécifique, la Fashion Tech Festival pour servir de vitrine à toutes les startups et les marques innovantes sur le secteur de la mode.

Mode et beauté obligent. Sur la cinquantaine de projets incubés depuis 3 ans, Look Forward fait la part belle aux jeunes femmes. Au moins 50% des startups comptent une associée aux manettes, et selon les années, entre un cinquième et un quart n’est porté que par des filles. Pierre Méric cite ainsi  l’Armoire à Beauté , le premier corner en pharmacie réunissant des marques de cosmétiques  tendances ou bio- un concept lancé par Aurore Humez-Leray. Il accompagne aussi iNDUO de Pauline Guesné, qui a lancé un tissu révolutionnaire,  résistant à toutes les taches, ou encore Bloomizon  fondé par un frère et une sœur, Benoit et Mélanie Jonniaux, avec un troisième associé à San Diego, et qui propose des régimes de vitamines personnalisés sur internet.

 

Licence de gestion à Dauphine, et master 2 de management innovation en poche, Pierre Méric est lui-même un pur adepte de l’économie numérique : il a travaillé pour l’Open innovation chez Orange avant de rejoindre  Look Forward.

Diriger et animer un incubateur demande en effet les compétences  d’un vrai Millénium : être un bon manager, ouvrir des portes pour les startups, augmenter leur visibilité… A 25 ans, Pierre Méric n’envisage pas pour autant de se lancer encore sa propre startup. « J’ai beaucoup observé les qualités des entrepreneurs et cela ne s’invente pas : ce sont des profils très variés, du BTS au doctorat ; beaucoup viennent de la finance, du private equity, mais ils n’ont pas seulement des compétences techniques ou financières, de coding ou de marketing. Tous ont une ténacité à toute épreuve, une capacité à encaisser les échecs, et à s’adapter, quitte à faire «  pivoter » leur projet en cours de route.»  Jeune directeur d’incubateur, il a pour le moment un vaste programme pour 2018 : Après avoir ouvert une antenne à Roubaix, Look Forward se lance en effet à l’international,  à Madrid, et Milan où se lancent de nouveaux incubateurs sur le même modèle qu’à Paris…

Please follow and like us:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :