close
Julie Coudry : le coach virtuel de Jobmaker cartonne
Julie Coudry
ENTREPRENEURES

Julie Coudry : le coach virtuel de Jobmaker cartonne

Julie Coudry est une jeune femme pressée. Au cœur du Sentier à Paris, elle a créé Jobmaker, une startup qui mixe les expertises des ressources humaines et du digital pour accompagner plus vite, et de façon personnalisée, les évolutions de carrière. Lancée avec 2 associés en janvier 2015, après 2 ans de R&D pointue pour développer un outil dynamique sur une plateforme numérique, Jobmaker accompagne individuellement les évolutions de carrière au sein des entreprises, et  a déjà créé 10 emplois. Un an après sa création, en 2016, Jobmaker a lancé une V2 de sa plateforme et veut encore développer aujourd’hui son outil pour élargir sa gamme de prestations auprès des RH. Elle  organise actuellement une nouvelle levée de fonds et l’équipe déjà composée de 10 personnes va encore s’étoffer en 2018.

Retrouver sa liberté de choix

Le leitmotiv de Julie Coudry ? «Prendre le pouvoir sur nos vies : C’est un état esprit, c’est une nouvelle vision de la société». affirme-t-elle. Sur  son blog http://www.juliecoudry.com/jobmakers-jai-hacke-pour-vous/, elle parle de « formation, de travail, d’innovation, d’entrepreneuriat, de coopérations, de générations et de liberté ».  Son vrai mantra, son intuition c’est cela : que chacun puisse retrouver sa liberté de choix et organiser son évolution de carrière, à partir de son bilan de compétences, de ses souhaits pour préparer l’étape d’après. Elle le redit à l’envi : « JobMakers c’est un outil technologique, inspiré par les méthodes RH, et qui doit aider chacun au sein de l’entreprise, à faire des choix et à agir. Il permet un déclic, une prise de conscience». Le coach virtuel créé par Jobmaker  propose ainsi 8 étapes à chaque collaborateur  https://www.workuper.com/ressources/jobmaker-la-nouvelle-facon-de-trouver-son-job, avec des tutos, des vidéos, des questionnaires qui permettent de se projeter dans le job qui lui correspond le mieux. «Jusqu’à présent la démarche était plutôt réservée à une élite, via les cabinets d’outplacements et les coachs.  Jobmaker démocratise la transition, en réduisant les coûts. Il propose une transformation culturelle, un gain de temps, et un changement d’échelle, dans la qualité de travail …»

Le premier interlocuteur de Jobmaker, ce n’est pourtant pas le collaborateur, mais plutôt la direction des ressources humaines dont le travail d’interface est à la fois simplifié et nourri du travail effectué par le coach virtuel pour préparer une mobilité ou une évolution de carrière. La startup  travaille déjà avec une dizaine de grandes entreprises : et parmi elles, Safran, Bouygues, Leroy Merlin, Vinci, Crédit Agricole lui font confiance.

Digitaliser le processus d’accompagnement des évolutions de carrière

Jobmaker a ainsi accompagné 18 000 personnes en 3 ans, dans leur projet de carrières, grâce à son «coach virtuel». Cette  plateforme issue de la R&D a pu digitaliser 80% du processus d’accompagnement des évolutions de carrière. Anticiper et structurer la mobilité des collaborateurs en les aidant dans leur bilan et leur réflexion, à l’heure de la transformation des organisations et de l’émergence de nouveaux métiers, est devenu un sujet très stratégique. Les grandes entreprises l’ont compris, qui doivent pouvoir se transformer au rythme vertigineux du marché, et introduire de la flexibilité dans les carrières de leurs collaborateurs.

Ancienne présidente de la Confédération étudiante, engagée depuis 12 ans dans les ressources humaines, Julie Coudry est arrivée peu à peu au concept de JobMaker. Elle a d’abord créé une agence de coaching et de consultants en ressources humaines, avant de la dissoudre, de faire un bébé, puis de lancer sur une intuition, JobMaker en développant un outil très technologique. «Anciens consultants, on s’est auto-disrupté » s’amuse-t-elle. Deux ans de R&D auront permis de tester en 2014, un premier outil auprès de 10.000 personnes de grandes écoles et d’entreprises, pour  l’améliorer avant de se lancer en 2015. Pari réussi ! La startup bien répondre à de nouvelles attentes des RH même si le programme les oblige à revoir leur rôle : le collaborateur est en effet placé dans une démarche proactive et personnalisée pour son évolution de carrière. «Il existait déjà des start-ups sur la digitalisation des processus RH, dit Julie Coudry, mais rien sur l’accompagnement de la mobilité. C’est une nouvelle approche qui place le collaborateur au cœur de son parcours et l’invite à trouver du temps pour cela».

Sa réussite, Julie Coudry l’analyse très sobrement, sur deux critères: «Nous avons  une vraie expertise sur les métiers RH qui nous a permis de configurer un outil très adapté sur les questions de mobilité. Et il y a vraiment un effet «time to market»: nous sommes entrés au bon moment sur ce marché stratégique» . Après avoir fait appel à du «love-money» et trouvé des fonds auprès de business angels, Jobmaker se tourne aujourd’hui davantage vers des fonds d’amorçage comme #SeedCapital pour sa troisième de levée de fonds et accélérer sa croissance , avec un outil encore plus performant.

Please follow and like us:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :