close
Trois start-uppeuses pour des cuvées très privées
trois startuppeuses pour Cuvée privée
TENDANCES

Trois start-uppeuses pour des cuvées très privées

Le vin à l’honneur 

Adopter des vignes, suivre avec le vigneron le processus de vinification, et recevoir au bout d’un an ses premières bouteilles à son nom propre : Tel est le concept de « Cuvée privée » imaginé par trois jeunes femmes, issues de HEC.

Une startup pour rapprocher les viticulteurs du consommateur :  l’idée de «Cuvée Privée » est née d’une idée originale, portée par Aurélie Berthon, Morgane Suquet et Marie Forget, trois amies qui ont directement sauté dans l’entrepreneuriat à la sortie de HEC.  Du haut de leurs 24 ans, elles ont commencé à y songer lors des réunions d’un club d’œnologie où les vignerons venaient parler de leurs vins. « Leur passion et leurs témoignages ont agi comme un révélateur d’un savoir -faire unique et souvent encore très méconnu », explique Aurélie.  Marie Forget est la seule à être née « dans les vignes ». Mais toutes les trois ont le même goût pour le terroir français et l’histoire de vins d’exception.

Une expérience unique pour connaitre le vin

Cuvée Privée veut en effet offrir une expérience unique de dégustation de vin, mais aussi éduquer le consommateur souvent néophyte, en le rapprochant du producteur. Ce rapprochement n’est pas qu’une simple commande auprès d’un producteur ! En plus d’une fiche technique sur les vignes parrainées, une invitation est offerte au client pour se rendre sur place et apprendre à connaître personnellement le vigneron, son histoire et celle de son vin.

Abonnement annuel

Le business model est simple . Chaque « parrain » – ou « marraine » – prend un abonnement annuel, qui lui permet de suivre le calendrier viticole, de visiter la vigne, et de profiter d’une dégustation sur place. Il recevra l’année suivante, sa propre cuvée à son nom.

Aurélie Berthon
Co-fondatrice et passionnée de vin

Un sommelier pour associé

Pour cautionner leur démarche, et orienter leurs négociations, les 3 jeunes femmes ont choisi de s‘associer à un expert – et un grand ! Bernard Neveu, le Chef Sommelier du Bristol a tout de suite accepté de les épauler. « On a eu de la chance, dit Aurélie . On l’a contacté sur Linkedin, et dès le 1er rendez-vous, il a été séduit par le concept ».  C’est lui qui déguste et valide chacun des vins sélectionnés. La start-up propose des domaines d’exception, plus d’une vingtaine aujourd’hui,. Très diversifiés, du Bordelais au Bourgogne en passant par la Loire, ils ont été rigoureusement sélectionnés par Bernard Neveu. « Tous les domaines que nous sélectionnons, sont engagés sur le plan environnemental, explique Aurélie. Ils travaillent en viticulture raisonnée et la plupart sont labellisés Haute Valeur Environnementale, bio ou biodynamie. » Alors qu’elle compte actuellement 25 appellations prestigieuses sur son site, Cuvée Privée entend développer son réseau de vignerons partenaires.

Première levée de fonds

Chanceuse, la start-up l’a été dès le début. Développée sur fonds propres, elle a rapidement décroché un prêt Entrepreneur de Wilco , du réseau Initiative France, soutenu par la région IDF, avant d’être incubée à StationF.  La détermination des trois jeunes entrepreneures a également séduit les investisseurs. Avec Morgane au marketing, Marie à la logistique et Aurélie à la finance et au développement, le trio a convaincu de la solidité et de la durabilité du projet. Un an après son lancement, Cuvée Privée a ainsi pu boucler en juillet 2019, sa première levée de fonds d’un million d’euros.

9 business angels

La start-up a su convaincre un aréopage à faire pâlir d’envie ses concurrents, le fonds Mouvement & Finance, de Jean-Pierre Guichard, fondateur de Manutan ainsi que huit autres business angels : la très dynamique Mylène Romano ;  Pierre-Antoine Capton, Président de Mediawan ; Frédéric Bille, Fondateur de Beauté Privée ; Laurent David, l’ancien directeur du Business Développement d’Apple Europe ; Thibault Pontallier, ancien Ambassadeur de Château Margaux à l’international et fondateur de Ponts des Arts ; Coralie de Fontenay, ex-Directrice Générale de Cartier ; Eléonore Oudéa, co-fondatrice de The Coop et Sophie Desmazières, Présidente de BureauxLocaux.

Nouveaux locaux

Forte de cet apport, l’entreprise a pu déménager en novembre dans ses propres locaux, dans le Sentier à Paris, investir dans la location de son propre entrepôt, et renforcer l’équipe qui compte aujourd’hui 11 personnes. « Nous ne sommes pas encore rentables », reconnait Aurélie Berthon. « Mais nous avons les moyens désormais d’accélérer la croissance et de nous déployer à l’étranger, et d’abord en Europe où nous avons eu de nombreux signes d’intérêt. La valeur de Cuvée Privée prend ici tout son sens : permettre à nos clients d’investir un petit bout de France, de se rapprocher du vigneron et de suivre l’éclosion d’un millésime, des premières grappes jusqu’à la livraison du vin ».

12.000 pieds de vignes

Avec plus de 36 000 pieds de vignes adoptés, la start-up a connu une croissance soutenue . Une progression mensuelle du chiffre d’affaires de 30% depuis leur lancement. Les trois fondatrices ont la ferme intention de s’installer dans le paysage. « Nous voulons montrer que le monde du vin est un monde incroyable, convivial, moderne et très ouvert ».  Déjà, elles sont en train d’élargir leur clientèle – près de 6000 abonnés – et de passer du consommateur privé, aux entreprises, pour leurs événements. Le confinement les a incitées à créer des ventes flashes, des vidéos avec les vignerons, et des webinaires pour animer tous les jeudis les échanges avec leurs clients : du coup, leur modèle a continué de prospérer sur internet, avec une hausse des ventes, et notamment sous forme de cadeaux.  « C’est une période qui nous a rapprochées de nos clients, paradoxalement, » dit Aurélie. Déjà les créatrices de Cuvée Privée songent à l’étape d’après, une variation sur le terroir, pourquoi pas, avec d’autres types de produits que le vin… 

Martine Esquirou

Please follow and like us:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :